samedi
juil.262014

Fermeture estivale

La galerie est fermée pendant l'été du 24 juillet au 29 Aout inclus.

 

Bel été à tous et rendez-vous à la rentrée pour l'inauguration de l'exposition personnelle de l'artiste Kapwani Kiwanga.

Vous pouvez découvrir son travail en ce moment au Jeu de Paume à Paris. 

 

Photo: Kapwani Kiwanga


Sami Trabelsi - Looking for Paris, Texas and Beyond...


Sami Trabelsi fait partie des cinq jeunes diplômés de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris qui ont été sélectionnés pour réaliser, de mai à octobre 2014, un documentaire photographique aux Etats Unis intitulé Looking for Paris, Texas and Beyond...

Les Services culturels et commerciaux de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique se sont associés à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et à l'association Les Amis des Beaux-Arts pour mener à bien ce projet, financé intégralement par l'Ambassade.

Sami Trabelsi, Charlotte El Moussaed, Melissa Boucher et Mazaccio & Drowilal, tous diplômés des Beaux-Arts de Paris, ont pour mission de révéler au public français des lieux et autres trésors moins connus du territoire états-unien ayant un lien inattendu avec la France.

Ce projet cible essentiellement le public français en l'invitant à s’aventurer hors des sentiers battus, grâce à une imagerie renouvelée du territoire, innovante et accueillante. Les images des cinq jeunes artistes seront ensuite utilisées pour les campagnes de promotion de l'Office du Tourisme USA en France (association à but non-lucratif qui représente trente Etats américains), et par Brand USA (association à but non-lucratif). Ce projet leur offre par ailleurs l'opportunité de faire valoir leur travail en France comme à l'international.

Sami Trabelsi, réalise actuellement son projet « Traveling Studio » aux Etats-Unis.

Suivez le projet Looking for Paris, Texas, and Beyond... sur :

- Vine

- Twitter


Anabelle Soriano - Polyèdres Karstiques

Photo: Anabelle Soriano

Dans le cadre de sa résidence pour l’association Voyons Voir, Anabelle Soriano a réalisé un projet spécifique sur le Domaine de Saint-Ser.

Fidèle à l’esthétique épurée qui est la sienne, Anabelle Soriano a réalisé un ensemble de polyèdres qui semble émerger du sol, ces monolithes réservent aux curieux qui s’approchent la surprise de reliefs, cannelures et autres  gouttes d’eau issues de la Sainte-Victoire.

Jouant sur l’opposition entre géométrique et organique, artificiel et naturel, l’artiste perturbe nos repères face aux parois de la célèbre montagne qu’elle escalade depuis son enfance.

Ses œuvres seront visibles jusqu'à la fin octobre 2014.

http://voyonsvoir.org/blog/fiches_artistes/anabelle-soriano